Rattrapé par la patrouille, François Fillon découvre le fonctionnement de la Justice Pénale… pauvre petite chose… il tombe des nues…

« Instruction à charge » geint-il… victime de harcèlement judiciaire… tentative d’assassinat politique…

Mais sachez monsieur Fillon que c’est toujours comme ça que fonctionne la justice. En particulier dans les affaires financières

Vous avez confondu l’argent de l’Etat avec votre argent de poche… vous avez marché en dehors des clous… la justice enquête… et elle ne prend pas de gants… c’est comme ça que ça marche… avec, en prime, le lynchage mediatique qui fait des gros titres avec votre affaire avant même qu’elle ne soit instruite…

Votre situation n’a rien d’exceptionnel. Ca se passe toujours comme ça. Evidemment, on le voit mieux quand ça vous tombe dessus…

Je ne vous jette pas la pierre. Ca arrive à tout le monde de faire des erreurs. Mais quand on en fait, on les reconnait, on assume et on n’ajoute pas l’infamie à la faute initiale.

Mais vous n’avez pas à vous en faire, vous. Vous avez l’immunité parlementaire et, mieux que ça, vous semblez avoir perdu tout sens commun… la réalité de cette situation semble vous echapper… l’indécence et l’indignité de votre posture ne semblent pas vous faire douter…

Cet aveuglement vous permettra sans doute de rester « droit dans vos bottes », jusqu’à l’absurde et peut-être même… jusqu’à votre élection !!!

Car certains de vos électeurs vous ont déjà pardonné. Ils crient avec vous au complot. Ils vous suivront jusqu’en enfer, dussent-ils y emmener, par leur vote, 66 millions de français avec eux…

N’est-ce pourtant pas vous qui promettiez hier la tolérance zéro envers les delinquants… qui fustigiez la loi Taubira pour son laxisme… qui proniez l’exemplarité des elus… et qui vous étiez engagé à vous retirer en cas de mise en examen…

Mais ça c’était avant…

Aujourd’hui vous êtes bel et bien un modèle d’exemplarité. L’exemple type du leader politique qui, à force d’évoluer dans les hautes sphères de la République, à force de faire son lit dans les ors de la République, à force d’user et d’abuser, impunément et sans contrôle, des somptueux moyens mis à sa disposition par la haute administration, en arrive à se croire l’élu de Dieu et non du peuple… L’archétype du monarque républicain qui pense que sa stature de grand sauveur de la Nation lui donne le droit de considérer les richesses d’Etat comme les siennes propres. Las, nous sommes encore en République et la Justice est là pour vous rappeler à vos devoirs. Mais le mal est fait…

Désormais, grâce à vous et à celles et ceux de vos collègues aux pratiques similaires, Mme Lepen en tête, cette campagne ne sera plus une confrontation d’idées ou de programmes mais une grande mascarade qui achèvera de dégoûter une majorité de français de la vie démocratique.

Dans cette confusion et sur un énième tour de passe-passe, vous avez encore toutes vos chances…

A moins d’un sursaut… à moins que le peuple ne se réveille… mais je n’ose y croire…

Ou plutôt si.. je veux y croire… incorrigible optimiste… je veux y croire.

#jlm2017 #franceinsoumise

 

Sur le candidat Fillon, voir aussi : « Merci Monsieur Fillon »