Pas de crise pour les milliardaires

En ce début 2017, il y a 1.810 milliardaires dans le monde. Et leur fortune cumulée se monte à 6.480.000.000.000$

Six mille quatre cent quatre-vingt milliards de dollars.

Si on « internationalisait » leur fortune en laissant a chacun d’entre eux 1 milliards… UN MILLIARDS !!! Ils resteraient donc milliardaires, mais cette opération offrirait à la communauté internationale la somme de 4.670.000.000.000$

Quatre mille six-cent-soixante-dix milliards de dollars.

En allouant cette somme aux Etats, contre un intérêt perpétuel de 1% par an (mais sans remboursement de capital), proportionnellement à leur population, pour financer leurs projets prioritaires de lutte contre la pauvreté, les seuls intérêts généreraient 46 milliards par an !

NEUF FOIS le budget annuel du Programme des Nations Unies pour le Développement.

Et la somme initialement investie permettrait de financer 46 millions de projets à hauteur de 100.000$ chacun.

46 MILLIONS DE PROJETS !!!

Pour un pays comme la France, cela représenterait 460.000 projets !

460.000 PROJETS !!!

Maintenant, imaginez que ces 460.000 projets soient axés exclusivement sur l’autonomie alimentaire, l’autonomie énergétique, l’éducation et le bien vivre ensemble.

Imaginez que ces projets soient gérés à seule fin de pérennité, dans une logique coopérative et selon une gouvernance démocratique,

IMAGINEZ…

Et cela revient à poser une question : Dans quelle société pourrions-nous vivre si les richesses accaparées par 1.810 individus étaient équitablement et efficacement réparties ?

Et en allant plus loin, dans quelle société pourrions nous vivre si le patrimoine individuel était limité à 10 Millions de dollars et l’écart maximum de revenu limité à un rapport de 1 à 20. Les excédents étant systématiquement réinjectés dans des projets collectifs, solidaires et durables ?

Dernière question en forme de proposition :
Dans quelle ssociété vivrions nous si la cupidité et la soif de pouvoir étaient déclarées crime contre l’humanité ?

Rien ! Aucun argument raisonnable ne peut justifier qu’une telle richesse soit accumulée dans les mains de quelques-uns.

Rien ! Aucun argument raisonnable ne peut justifier qu’un personne possède plus que la somme d’un million de ses semblables.

Rien ! Aucun argument raisonnable ne peut justifier qu’une personne, quel que soit son talent, son mérite et son courage, gagne 100 fois plus qu’une autre qui travaille elle aussi.

En cherchant les solutions aux grands maux de notre société dans une compétition accrue des pauvres entre eux, et en faisant croire aux classes moyennes qu’elles peuvent sortir de ce marasme en sacrifiant leur vie pour gagner leur place au sein de la classe dominante, on passe à côté du vrai problème.

Tant que la richesse créée par le travail et l’innovation sera accaparée par quelques oligarques et par la caste qui les sert, les inégalités ne pourront que s’accroitre et la tension sociale ne pourra que s’intensifier… jusqu’à l’explosion !

Publicités